MORT DEPUIS DÉCEMBRE 2001, BEN LADEN CONTINUE DE PARLER

Publié le par oscar fortin

Ben-Laden-mort.jpg

 

 

Quel intérêt y a-t-il à faire parler Ben Laden, alors qu’il est mort  depuis décembre 2001 ? 


« 
​​​​
Un éminent fonctionnaire du mouvement Taliban Afghan a annoncé hier (25 décembre 2001) la mort d'Oussama Ben Laden, le chef de l'organisation Al Qa'da, déclarant qu'il avait souffert de graves complications pulmonaires et est décédé tranquillement de mort naturelle. Le fonctionnaire, qui a demandé à garder l'anonymat, a déclaré à L'Observer du Pakistan qu'il avait lui-même assisté aux funérailles de Ben Laden et avait vu son visage avant l'inhumation à Tora Bora il y a 10 jours. Il a mentionné que 30 combattants d'Al Qa'da ont assisté à l'enterrement, ainsi que des membres de sa famille et certains amis Talibans. Dans la cérémonie d'adieu pour son dernier repos, les canons ont tiré en l'air. Le fonctionnaire a déclaré qu'il est difficile de repérer l'emplacement de la sépulture de Ben Laden, car selon la tradition wahhabite aucune marque n'est laissée sur la tombe. Il a souligné qu'il est peu probable que les forces US n’aient jamais découvert la trace de Ben Laden.
 »

(http://www.welfarestate.com/binladen/funeral/) 

 

Depuis ce temps, nous avons le privilège d’entendre Ben Laden nous faire part de ses réflexions et de ses attentes. Dans sa toute dernière intervention «Ben Laden exige que les Européens se retirent d'Afghanistan » et il rappelle en relation avec le 11 septembre 2001 qu’il en est «  le seul responsable ».

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3218,36-984464,0.html


Qui a intérêt à ce que Ben Laden parle ainsi au « bon peuple » de l’Occident ? Dans les circonstances, cette interrogation n’a-t-elle sa justification ?


D’abord sur la question de l’Afghanistan, il faut bien noter l’opposition croissante de l’opinion publique à cette présence guerrière des forces armées de l’OTAN. Les politiciens ont de plus en plus de la difficulté à justifier devant leur électorat cette guerre. Toutefois, cette résistance de l’électorat pourrait être modifiée si le grand chef des terroristes leur dit que ce retrait serait une très bonne affaire pour lui et ses combattants. Cette prise de position n’est-elle pas de nature à donner des munitions à ceux qui se font les apôtres de cette guerre? Si Ben Laden veut que l’OTAN se retire c’est peut-être qu’elle a raison d’y être. De quoi faire réfléchir le bon citoyen.


Sur la question du 11 septembre 2001, nous avons tous lu ou entendu les questions qui se posent sur ce qui s’est vraiment passé ce 11 septembre 2001. Plusieurs y voient la main secrète de forces politiques et économiques qui n’ont pas beaucoup à voir avec Ben Laden et les terroristes. Ben Laden, en réaffirmant qu’il est le seul responsable de ce qui s’est passé ce jour-là, vient refroidir l’ardeur de ceux qui posent bien des questions qui deviennent troublantes pour plusieurs. En effet, bien des interrogations restent sans réponse et dans bien des cas pointent dans une toute autre direction de celle présentée officiellement. Encore tout récemment « 
Un Évêque Catholique Romain aux États-Unis affirme que le 11 septembre 2001 était un travail d'initiés ».

http://www.alterinfo.net/Un-eveque-Catholique-Romain-aux-etats-Unis-affirme-que-le-11-septembre-2001-etait-un-travail-d-initie_a14230.html


L’intervention de Ben Laden n’aura-t-elle pas pour effet de mettre fin aux spéculations embarrassantes  donnant aux soupçons trop de consistance. Allons donc savoir !


Longue vie à Ben Laden dont la mission n’a pas pris fin avec sa mort. Il est même devenu un allié incontournable de nos dirigeants politiques. Si les technologies permettent ces acrobaties, il ne faudrait toutefois pas en abuser indûment. Le « bon peuple » est également capable de « bon sens ».

 

Oscar Fortin

Québec, le 1 décembre 2007

 

http://humanisme.overblog.com

http://humanisme.blogspot.com  

Publié dans POLITIQUE

Commenter cet article

oscar fortin 19/09/2009 11:26

article paru en 2009 sur le sujet:

http://www.alterinfo.net/Elvis-Presley-est-plus-vivant-aujourd-hui-qu-Oussama-Ben-Laden_a36806.html?TOKEN_RETURN